Qu’est-ce que le Knowledge Graph ?

Knowledge graph

Qu’est-ce que le Knowledge Graph ?

Le Knowledge Graph ou graphe de connaissances de Google, est un système qui interagit avec les internautes. Il est basé sur une base de données gigantesque. C’est un système qui comprend les faits à propos des personnes, des lieux, des choses et, qui est capable d’analyser de quelle manière des éléments qu’il appelle « entités » sont interconnectés et s’influencent mutuellement.

Comment fonctionne le Knowledge Graph ?

Le Knowledge Graph est utilisé derrière la scène, pour aider Google à améliorer la pertinence de ses résultats de recherche. Il se concrétise dans les pages de résultats, sous le forme de boîtes ou d’encadrés, où il apporte, de plus en plus souvent, des réponses directement à l’internaute. Il s’appuie sur une banque de données qui emmagasine des millions d’informations relatives aux mots clés que les gens recherchent, les intentions décelées derrière ces mots clés, à travers les contenus déjà disponibles sur les sites qui sont consultés.

Le Knowledge Graph a au départ été constitué avec l’apport de différentes sources de données comme les données de la Freebase, des sources publiquement accessibles comme Wikipedia et le World Factbook de la CIA, les Google books et bien d’autres sources encore… Il est en fait alimenté en permanence.

Quelles sont les applications concrètes du Knowledge Graph ?

Concrètement, le Knowledge Graph permet d’obtenir plus rapidement des informations à propos des organisations, des événements, des personnes… Par exemple, les horaires, les avis clients, l’adresse d’un établissement s’intègreront à la page de résultats, à droite dans une sidebar, sans avoir à se rendre sur un site internet.

On le sait, Google apporte des résultats géolocalisés qui prennent notamment en compte la position de l’internaute qui effectue une requête. Il s’agit d’un des aspects du référencement local. Mais la grande différence, c’est que la personnalisation des résultats apportés par le Knowledge Graph, prend aussi en compte ce que Google sait à propos des internautes via leurs comptes Google (les comptes Google, Youtube, Gmail, Google+…). Les recherches effectuées en étant connecté à l’un de ces comptes seront alors extrêmement reliées aux centres d’intérêt connus des utilisateurs…

En conclusion

Pour les structures qui souhaiteraient intégrer rapidement leurs données afin de les faire apparaître dans les résultats de recherche et d’en maîtriser le contenu, ouvrir un compte My Business si l’on est une entreprise, un artisan, un commerçant, etc, sera la solution la plus adaptée. Les organismes à but non lucratif, quant à eux, pourront participer au programme de Google pour les associations. Par ailleurs, le balisage de schema.org couplé à un bon travail d’optimisation du site viendront en complément, afin de fournir correctement ses informations au moteur de recherche, et ainsi obtenir un meilleur référencement.

Qu’est-ce que le Knowledge Graph ?
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This