Les 7 étapes clés de la création d’un site Internet

Les étapes de la création d'un site internet

Les 7 étapes clés de la création d’un site Internet

Créer ou refondre un site Internet n’est pas qu’une simple formalité. Nous vous proposons 7 étapes clés pour la création de votre site Internet. Mettez tous les atouts dans votre manche, dès le départ !

1. La mise au point d’une stratégie digitale

Cette étape est incontournable, pourtant… Combien de projets démarrent sans avoir défini des objectifs clairs, pris en compte la réalité du marché sur Internet, imaginé les actions les plus efficaces à mettre en œuvre, dans quel ordre, etc ?

Vraiment, cette phase de préparation évite de s’en remettre au seul facteur chance. Si certains ignorent allègrement cette étape, d’autres savent tirer leur épingle du jeu sur Internet et définissent clairement leur stratégie en amont.

Ne voyez pas cette préparation comme un dépense inutile. C’est, au contraire, le moment de faire des économies et de consolider ses chances de succès !

Dans le cadre d’une refonte de site Internet, un audit approfondi du site actuel qui s’appuierait sur des critères comme le trafic, l’engagement, la performance, les contenus, la conversion, le référencement naturel, le design, ou encore l’ergonomie, permettrait d’aborder au mieux la création du prochain site web.

Bref, vous avez compris le message, ne foncez pas tête baissée !

2. Le cadrage du besoin et l’élaboration du cahier des charges

Deuxième poste de dépenses, lui aussi, considéré à tort comme superflu : le cahier des charges. Il permet de formuler clairement et précisément le besoin. C’est le moment de passer brillamment l’ examen auprès des prestataires qui seront consultés. Pour rappel : un bon prestataire est normalement un peu occupé et répondre correctement à un cahier des charges suppose un investissement de sa part.

Nous conseillons d’imaginer des parcours et des fonctionnalités simples, sans nécessairement chercher à tout automatiser. Parfois, les cahiers des charges définissent des process alambiqués. Je vous conseille de garder un principe élémentaire à l’esprit : ne vous lancez pas dans des développements sur-mesure et coûteux s’ils n’apportent pas une réelle valeur ajoutée à votre projet. Partez d’un MVP (Projet Minimum Viable) et prévoyez des évolutions continues en fonction des retours utilisateurs.

Là encore, la phase d’élaboration du cahier des charges peut être vue comme une source d’économies…

3. La définition du budget

Cette étape est le produit des 2 précédentes. Le besoin est maintenant clairement défini ainsi qu’un chiffrage correspondant. C’est en bonne part au client de proposer une somme indicative pour orienter l’équipe de développement. Il existe de nombreuses « gammes » de sites Internet, un peu comme pour les voitures et il va falloir dire si vous penchez davantage pour une Ferrari ou une Clio.

Petit conseil : la création d’un site web doit représenter une faible proportion de l’ensemble des moyens alloués à la communication digitale. Prévoyez des billes en nombre pour le webmarketing (c’est un concepteur de site web qui le dit ;-).

Choisir son agence web : un choix cornélien

4. Le choix de votre agence web

Choix cruel, dilemme cornélien !

On évitera de faire quelque chose qui ressemble de près ou de loin à un concours. Les bonnes agences n’ont pas besoin de participer ! On ne demandera pas, par exemple, de propositions visuelles gratuites, car c’est une prestation en soi. Vous allez surtout avantager les revendeurs de templates et de démos qui n’auront pas beaucoup d’efforts à fournir pour donner satisfaction.

Autre écueil, choisir des petits génies du code qui maîtrisent toutes les dernières technos à la mode. Pourquoi me direz-vous ? Parce que c’est impossible.

Le discernement et l’intuition prévaudront. C’est le moment d’être pragmatique et d’écouter un peu moins la part de rêve inhérente à tout projet.

Expertise, références irréfutables, compréhension du besoin, feeling avec le prestataire seront l’unique guide de votre sagacité !

5. La phase de développement

Qu’un travail de wireframing, de prototypage soit effectué ou non (modélisation schématique des pages ou version proche du site final), il faudra être au clair sur la structure générale du site dès le départ.

Le brief créatif fixera la palette de couleurs, le logo, les polices, les visuels à intégrer.

Les textes seront idéalement prêts à l’avance, rédigés dans une optique Seo. 😉

Vous serez probablement consulté régulièrement. Il est possible que lors de ces consultations le projet évolue. Ces échanges entre l’équipe de développement et le client s’appuieront souvent sur une méthode agile adaptée à la situation.

Aussi, puisque le changement est inévitable, autant avoir bien mené sa réflexion avant d’entrer dans le vif du sujet. Cette phase pourra être éprouvante si l’on s’est mal préparé aux étapes 1 et 2.

6. la mise en ligne

Passé les tests du recettage, où l’on relève et corrige les bugs, le site Internet arrive à la mise en production. On touche au Graal ! Ce sera peut-être l’occasion d’une annonce en grande pompe sur les réseaux sociaux pour obtenir les premières visites, et éventuellement le moment de sabrer le champagne. Une bonne chose d’accomplie en tout cas ! L’entreprise s’est dotée d’un outil performant : à la fois ambassadeur, commercial, vendeur à plein temps et j’en passe…

Ne reste plus qu’à se former à l’utilisation du backoffice pour aborder sereinement la phase d’exploitation.

7. la phase d’exploitation

Il vous reste encore de l’énergie ?
Tant mieux parce qu’après tout le match va commencer.

Outre la prise en compte des sujets de maintenance applicative, corrective, évolutive, d’info-gestion… qui ont pour but de garder le site en bonne santé, vous allez vous atteler à faire activement la promotion de votre offre sur Internet. Dans le cas contraire, votre site resterait à l’état des plaquettes commerciales qu’on laisse à leur carton d’imprimerie. Vous voyez ?

Sans référencement adéquat, votre offre n’est pas accessible pour les internautes.

Votre plateforme devra encore évoluer dans le temps pour ne pas décevoir son public.
Enfin, vous jonglerez entre les données récoltées pour optimiser vos décisions.

Et voilà, il ne vous reste plus qu’à devenir un as du marketing digital !

Les 7 étapes clés de la création d’un site Internet
5 (100%) 1 vote

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agence Tell It Wordpress

Ne ratez plus rien !

Bénéficiez d'une remise de 5 % sur votre première commande et recevez notre newsletter.

Votre inscription est réussie, à bientôt !

Share This